Installer une assembly native dans WinSxS

Plusieurs méthodes sont possibles pour référencer des dépendances natives: consommer des dépendances en utilisant des bibliothèques statiques, des bibliothèques dynamiques, référencer un objet avec une interface COM etc… Suivant le cas d’utilisation, chacune de ces méthodes peut s’avérer plus intéressante qu’une autre. Par exemple, utiliser des bibliothèques dynamiques a le grand avantage d’apporter une modularité…

Continuer à lire

Appeler des DLL natives à partir de .NET

Parfois quand on veut effectuer un traitement particulier, utiliser un middleware propriétaire ou simplement utiliser une bibliothèque tiers, on ne dispose pas forcément d’assembly .NET permettant d’effectuer ce traitement et il peut être nécessaire d’effectuer des appels à une bibliothèque codée en C++. Cette bibliothèque native peut être livrée sous forme d’une bibliothèque statique (fichier…

Continuer à lire

Les middlewares dans une application ASP.NET Core

Les middlewares correspondent à des portions de code qui peuvent être exécutées lorsqu’une requête HTTP est reçue par une application ASP.NET Core. Ces portions de code sont exécutées successivement. Lorsqu’un middleware écrit une réponse correspondant à la requête, les middlewares suivants ne sont plus exécutés. Le terme middleware était déjà utilisé avec Owin et ASP.NET…

Continuer à lire

L’injection de dépendances dans une application ASP.NET Core

Contrairement à ASP.NET MVC, ASP.NET Core possède nativement un container d’injection de dépendances. Ce pattern est particulièrement utile pour facilement architecturer une application. Le but de cet article est, d’abord, de montrer comment configurer l’injection de dépendances dans une application ASP.NET Core avec le container natif. Il est possible de remplacer ce container natif par…

Continuer à lire

Le routage en ASP.NET Core en 5 min

Quand on utilise la technologie ASP.NET Core pour implémenter une application web, il est possible d’utiliser le middleware et le pattern MVC (i.e. Model-View-Controler) pour organiser les classes qui répondront aux différentes requêtes HTTP. ASP.NET Core permet de router les requêtes vers les bonnes instances d’objets à condition que le “routage” soir configuré. Dans le…

Continuer à lire

Implémentation d’un Timer avec TPL

Dans cet article, on cherche à proposer une implémentation d’un Timer en utilisant TPL (i.e. Task Parallel Library). Il existe une classe qui permet d’effectuer un traitement de façon périodique: System.Threading.Timer. Cette classe n’est pas très moderne puisqu’elle existe depuis les premières versions du Framework. Elle permet d’effectuer correctement un traitement périodique toutefois elle souffre…

Continuer à lire

Comment configurer un projet multi-target dans Visual Studio 2017 ?

Il existe une fonctionnalité dans Visual Studio 2017 qui n’est pas évidente à repérer et qui consiste à avoir plusieurs frameworks cibles pour un projet donné. Traditionnellement dans Visual Studio, on crée un projet pour un framework donné, or depuis la multiplication récente des cibles de compilation (.NET Standard ou .NET Core), il peut être…

Continuer à lire

Eviter d’effectuer des “casts” avec Bridge et Visiteur

Lorsqu’on intervient sur du code existant, la plupart du temps, on manipule des objets sous leur forme générique, par l’intermédiaire de classes abstraites ou d’interfaces. Dans la majorité des cas, les membres exposés par la classe abstraite ou par l’interface suffisent à utiliser l’objet en faisant appel à des fonctions ou des données membres. Toutefois,…

Continuer à lire

Signature des assemblies par nom fort en 5 min

La signature des assemblies par nom fort est un procédé permettant d’assurer l’unicité d’une assembly. Il ne faut pas confondre la signature par nom fort (i.e. Strong Name signing) avec la signature électronique (i.e. digital signature). Si on souhaite sécuriser le contenu d’une assembly et assurer qu’elle n’a pas été altérée de façon malveillante il…

Continuer à lire