Architecture en Microservices en 10 min

L’architecture microservice est un style d’architecture pour développer une application avec plusieurs petits services fonctionnant en utilisant des processus différents et utilisant des “moyens légers” pour communiquer. “Moyens légers” signifie, des moyens n’ayant pas une empreinte technique trop contraignante sur le code et sur les interactions entre les services.

L’approche consistant à séparer une application en plusieurs services n’est pas vraiment nouvelle, elle a déjà été tentée avec l’architecture orientée service (SOA pour “Service Oriented Architecture”):

  • Pourquoi l’approche SOA n’a pas vraiment fonctionné ?
  • Quelle est la différence entre l’approche SOA et l’approche Microservice ?
  • Pourquoi retenter une séparation en plusieurs services alors que cette approche n’a pas fonctionné avec SOA ?

Le but de cet article est d’expliquer l’architecture Microservice, de montrer les différences avec l’approche SOA et d’avoir un regard critique sur cette architecture.

Sommaire

Partie 1: Concevoir des microservices
Quelques définitions
  Architecture orientée service (SOA)
  Qu’est-ce que l’approche en microservices ?
  Les microservices ne sont pas la solution idéale

Concevoir des microservices
  Principe général
  Séparation de la logique fonctionnelle en contextes bornés
  Casser un monolithe
  Application de DRY
  Utiliser une base de données à partir de microservices

Partie 2: Appels entre Microservices
Choix des interfaces
  Utiliser le “semantic versioning”
  Créer un nouveau point d’accès en cas de “breaking changes”

Appels synchrones ou asynchrones
  Tolérer les échecs partiels
  Pattern “circuit breaker”

Chef d’orchestre ou chorégraphie
Service discovery
  Connaître la configuration des services en avance
  Pattern “client-side discovery”
  Pattern “server-side discovery”

Quelques technologies utilisées pour les appels
  Communications asynchrones par messagerie
  Communications synchrones

REpresentational State Transfer (REST)
  REST over HTTP
  API RESTful

Partie 3: Intégration continue et implémentation des tests
Intégration continue
  Effectuer une “build” pour tous les services
  Effectuer une “build” par service
  Plusieurs “build pipelines”

Appliquer des tests
  Pyramide des tests
  Tests unitaires
  Tester un service

Stratégies de déploiement
  Plusieurs services par hôte
  Un service par hôte
  Un service par “container”
  Déploiement sans serveur

Monitoring

En conclusion…

Références

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Leave a Reply